APY Lands (East)

Fleurs sauvages dans le désert © ARTKELCH

Les APY Lands couvrent 103.000 kilomètres carrés de steppe désertique au nord de l’Etat South Australia. APY signifie Anangu (Australiens indigènes) et Pitjantjatjara Yankunytjatjara, deux groupes linguistiques dont le territoire tribal traditionnel se trouve dans cette région. En 1981, le territoire est devenu la propriété des aborigènes vivant là-bas.

Pour arriver aux Eastern APY Lands, on doit voyager depuis Alice Springs environ 400 km vers le sud et ensuite bifurquer vers la droite sur la Mulga Park Road et continuer dans la direction sud-ouest jusqu’au Musgrave et Everard Ranges. On se trouve alors dans nganampa ngura walytja, la patrie des âmes des Anangu vivant sur ces terres. C’est ici que quatre petits centres d’art enthousiasment depuis peu le monde de l’art de l’Australie en tant que « last frontier of traditional desert art » (dernière frontière de l’art traditionnel du désert). Les histoires transmises oralement depuis des millénaires, les cycles de chansons, les danses et la peinture sont encore si étroitement liés les uns aux autres que les formes et les couleurs résonnent et que les chants sacrés deviennent image.

Même si Ernabella Arts, Kaltjiti Arts, Mimili Maku et Iwantja Arts débutent dans le segment de Fine Arts, des personnalités d’artistes importants et très prometteurs qui trouvent leur inspiration dans l’histoire de leur peuple se sont distingués ici.

Œuvres associées